accueil   activités   artistes   liens   prochainement

  

 

 

Pierre  G A R E L

 

garelpierre@yahoo.fr

tel. 00 (226) 78 80 45 06

01 BP 1478 Ouagadougou 01 - Burkina Faso

site officiel : www.pierregarel.com

 

ligne 1 : 1 les regards capturés (série) 28x56 cm  2 désir de partir (série) 30x60 à 120cm  3 l'huile sous ses pieds (série) 65x65 cm  4 et 5 où veux-tu que j'aille ? (série) 40x40 à 120 cm

ligne 2 : 6 maam teng'neeré (série) 42x42 cm 7 pas dénudé (série)  8 le carnet sans voyageur (extrait)  9  celles qui attendent (série) 38x52 cm 10 ceux qui partent (série) 80x120 cm 

11 "sans issue" expo au CCF de Ouagadougou

ligne 3 : 12traversées difficiles (série)  13 id' bee ka (série)  14 ne pas s'arrêter de continuer (installation pour l'expo "yuum piiga" 6x4m  15 nous pas bouger (série)  

176la devise 2x2m  17la ville cloisonnée (installation avec10 photographies sur tôle)  18 rester dans l'ombre (série de 24) 50 x 50 cm

 

 

Pierre  G A R E L

 

Né à Strasbourg (France) en 1966

vit et travaille à Ouagadougou (Burkina Faso) 

  

 

principales expositions personnelles :

1992     - Pernod mécénat, Cité des vins et spiritueux, Bordeaux

1994     - « Instants, etc... » Galerie BBB, Toulouse

1999     - « Surfaces qui attendent » Galerie zone de Confusion, Lille

2001     - « Au Burkina retrouver des yeux” La Malterie, Lille  

2002     - "Partir, un peu" CCF de Ouagadougou

2003     - « Comment s’en aller (peintures) » Espace Gondwana, Ouagadougou

2005     - « Où veux-tu que j’aille ? », Villa Sikandra, Ouagadougou

2009     - «circulation difficile », Bla-Bla, Bamako

2011     - « Yuum Piiga - 10 ans au Burkina Faso », CCF de Ouagadougou

           

 

principales expositions collectives :

1989     - « Paravents » Atelier Vis-à-Vis, Marseille

1993     - « Jeune peinture » Grand Palais, Paris

               (également en 1994, 1995, et 1999 à l’Espace Eiffel-Branly)

1994     - « Visions 94” Espace Bonnefoy, Toulouse

1995     - « Europäische Künstler » Institut Français, Stuttgart - RFA

1998     - « Attitudes Nord », Galerie Friche Belle de mai, Marseille

              « Nature, Architecture, Structure” Villa Eksternest, Roselare - Belgique

1999     - « Collective » Atelier-Galerie de l’ARIAP, Lille

            - « trio  »avec Livia Deville et lLurent Brunet, Château de Servières, marseille     

2000     - « Garel et Caf » Galerie FTC, Dunkerque

2001     - « Jeu et Art », Ferme du couvent de Torcy

2004     - « nos mécanisations mentales », avec Pytha Nikiéma, CCF de Ouagadougou

            - « Art in Aktion », Accra, Ghana  

2005     - « Images de l'Europe » CCF de Ouagadougou

            - « corps de dessin » Villa Sikandra, ouagadougou

2006     - « 3 danses – 3 lignes » Centre De Développement Chorégraphique, Ouagadougou

(également à Galerie Nuances, Ouagadougou, et CCF de Bobo-Dioulasso)

2007     - « Sans issue » avec Hyacinthe Ouattara, CCF de Ouagadougou

2009     - « Les pieds dans l'eau » avec Hyacinthe Ouattara, Karité bleu, Ouagadougou

2010      - " C'est arrivé près de chez vous " avec Czar, Villa Yiri Suma, Ouagadougou

            - « Fête des arts plastiques de Ouagadougou » (également en 2011)

2011    - « Avec les pieds liés » LeSalonQuiReçoit, Toulouse

2012     " Carrefour des Arts Plastiques de Ouagadougou " (également en 2013)

2013     " Mouvement " avec D. Efoui et H. Ouattara, Espace Fil Bleu, Lomé,Togo

             performance au Centre Culturel Denyigba, Lomé

2014     " Solitudes Collectives " - avec Lolito Sawadogo, Villa Yiri Suma, Ouagadougou

             "Frontières", avec A. Moussa, P. Vinuales, A. Narey et S. Zoungrana, CMAN, Niamey

  

 

 

 

 

 

 

 

"Je voudrais qu’on vive la peinture comme un territoire à découvrir plutôt que comme un langage à décortiquer - mais  le territoire, de plus en plus agressé, nécessite une peinture de plus en plus engagée"

Pierre GAREL

 

 

Né en 1966 en France, Pierre Garel est diplômé de l’école des Beaux-Arts de Toulouse. Depuis 1990, il participe à de nombreuses expositions à Marseille, Toulouse, Lille (il a été l’un des fondateurs des ateliers de la « Malterie »), en Belgique, et a quelques scénographies à son actif. Il s’installe en 2001 au Burkina Faso, où il enseigne aussi les arts plastiques. Ses travaux des années 2000 ont été visibles à Accra, Ouagadougou et Bamako. Il a exposé dernièrement « Sans Issue », au CCF de Ouagadougou en collaboration avec Hyacinthe Ouattara. Son travail mixte de peintures, photos et installations intègre souvent la cartographie, des objets et des papiers récupérés, articulés autour de champs chromatiques lumineux qui dispersent le regard. Il traite ainsi du déplacement, entravé ou obligé, comme souvent en Afrique sahélienne, mais aussi de l’errance, de passages fugitifs dans des villes encore inconnues, de l’attente sous un soleil aveuglant… le jaune est sa couleur récurrente : énergie, chaleur et aussi fragilité, fugacité. Au Burkina Faso, de par ses rencontres, sa démarche s’est orientée sur le désir de partir et sur l’obsession du véhicule ("Nos mécanisations mentales" avec Pytha Nikiéma). Car ici, on voyage d’abord dans sa tête. Intrigué depuis longtemps par la fragmentation du visible des combine paintings de Robert Rauschenberg, l’art reste pour lui un lieu de méditation difficile, de recentrage et d’individuation : un sentier initiatique à défricher, avec le spectateur.